PROCHAINS EVENEMENTS

  .......... GENEVE ..........

  ..........LAUSANNE..........

 

11 novembre 2023 de 9h à 16h00
Université de Lausanne
 
Colloque en hommage à Jean-Luc Donnet
avec Laurence Kahn, Nathalie Zilkha et
Jean-Louis Baldacci. 
 
 Suivre le lien
 
            *****
 
30 novembre 2023 dès 19h
 
City-Club de Pully
 
"Le divan du jeudi soir"
 
 

 


Au fil des mois



Quatre essais sur la vie de l'âme, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Connaissance de l'inconscient », 2015,

"Un jour je ramènerai l’âme au bout de mon scalpel!" proclamait le maître de mon professeur d’anatomie. L’audace de ce défi qui m'arrachait au sommeil "bien-pensant" et aux tentations de l’obscurantisme me subjuguait. C’est ce même défi que j’ai trouvé, cette fois relevé chez Freud avec la notion d’appareil d’âme – le Seelischer Apparat – dont la représentation, sous le scalpel de la théorie, ne peut pas ne pas convaincre un esprit exigeant. Né du mariage de l’intérêt scientifique et de la passion culturelle, le concept d'appareil d’âme est si moderne qu’il n’est pas encore totalement admis dans les mentalités. La notion d’appareil, apparue là où on ne l'attendait vraiment pas, n’est pas une simple représentation de l’objet "âme" : elle rend à cet objet la réalité qui lui est propre – l’âme est le lieu où l’homme se révèle dans son irréductible "appareil". Cet appareil est immatériel, mais vivant. Il rayonne dans la durée, a une étendue – et "n’en sait rien", ajoutait Freud. Il a une épaisseur parce qu’il se développe par à-coups, chaque vague de sa croissance laissant des traces qui se superposent.» La douleur, l’image, le processus et l’attente stratifient ces quatre essais sur la vie de l’âme et sa consistance indéniable. Au fil de pages inspirées, Jean-Claude Rolland retrouve cette consistance même dans la pratique de l’analyse et dans une clinique exploratrice où son invention de l'interprétation analogique entre en écho avec d’autres inventions, littéraires et picturales.

 

Abram, Jan

André, Jacques

WinnicottAbram.jpg - 125.19 kb

Winnicott, notre contemporain  CampagnePremière, Paris, 2015.

"Qu'est-ce que vivre ? L'absence de maladie mentale est peut-être la santé, ce n'est pas la vie." Les questions qui sont au coeur du travail de Donald W. Winnicott sont essentielles. Elles font de lui, pour toujours, notre contemporain. Cet ouvrage en témoigne. Des psychanalystes y rendent compte de ses recherches sur la créativité et la destructivité, la haine comme facteur de connaissance. Ils nous montrent également l'esprit novateur, jamais bridé par l'orthodoxie, de sa clinique avec les enfants, et avec les adultes. Un entretien inédit de son épouse Clare Winnicott dresse un portrait de cet analyste enthousiaste qui se définissait comme un "chercheur en psychanalyse".

Biographie de l'auteur

Jan Abram, psychanalyste, membre de l'Institut britannique de psychanalyse, a dirigé la Squiggle Foundation de 1996 à 2000 et a été archiviste honoraire du Winnicott Trust. Elle est l'auteure de The Language of Winnicott : A Dictionary of Winnicott's Use of Words (1996), trad. fr. Le Langage de . Winnicott (éditions Popesco) en 1996, et de Donald Winnicott Today (Routledge) en 2013. Elle a également publié de nombreux arides dans des revues françaises. Jacques André est psychanalyste, membre de l'Association psychanalytique de France (APF), directeur de la Petite Bibliothèque de psychanalyse (PUF). Il est notamment l'auteur des 100 mots de la psychanalyse (Que sais-je ? PUF), Paroles d'hommes (Tracés, Gallimard), L'Imprévu en séance (Folio essais), Les Désordres du temps (Petite Bibliothèque de psychanalyse). Son dernier ouvrage, Psychanalyse, vie quotidienne, est paru chez Stock en septembre 2015. Nicole Auffret est psychologue clinicienne, psychanalyste, membre associé de la Société de psychanalyse freudienne (SPF) et membre fondateur de l'IWA France. C'est la rencontre avec la clinique de la psychose qui, pour elle, a ouvert la voie de la recherche analytique. Marie-Christine Baffoy est psychanalyste, membre associée de la Société de psychanalyse freudienne (SPF). Elle a publié plusieurs articles dans la revue Les Lettres de la SPF.

 

 

psychanalystesen.jpg - 24.6 kb

Des psychanalystes en séance

Glossaire clinique de psychanalyse contemporaine

Collection Folio essais (n° 614), Gallimard

La psychanalyse est d'abord une expérience clinique intime et les concepts qu'elle élabore ont un objet particulier : ressaisir les phénomènes spécifiques qui se déroulent dans l'espace singulier d'une cure, quand un patient parle et qu'un analyste l'écoute. C'est à cette dimension là, à l'écart des modes et des polémiques, que s'attache ce glossaire : faire voir comment s'y construisent les faits cliniques et apprécier l'ouverture qu'une notion imprime au mouvement d'une séance, montrer en somme comment les analystes pensent avec les concepts qu'ils se donnent pour accompagner ceux qui leur confient un moment de leur vie intérieure. Ceci n'est donc pas un dictionnaires ni un vocabulaires de psychanalyse, qui, comme tous ceux qui existent déjà, situeraient les notions classiques dans l'appareil freudien et leur trajectoire dans les différents courants de pensée de la discipline. Au contraire. Chaque contribution, prenant appui sur un fragment de cure, illustre comment telle ou telle notion fait surgir des perspectives imprévues. Elle constitue ainsi un témoignage du travail de pensée qui prend sa source dans les concepts élaborés depuis Freud pour organiser la réflexion clinique au quotidien. En fondant chaque fois la réflexion théorique sur un cas clinique, ce glossaire plonge le lecteur dans l'incessant va-et-vient qui, de la clinique à la théorie, conduit la réflexion de l'analyste.

Ont contribué à ce volume : Isabelle Alfandary ;Jacques Angelergues ; Claude Arlès ; Jean-Louis Baldacci ; Alice BauerTorrente ; Gérard Bayle ; Thierry Bokanowski ; Laure Bonnefon-Tort ; Patrice Brunaud ; Évelyne Chauvet ; Brigitte Chervoillot-Courtillon ; Nicolas de Coulon ; Laurent Danon-Boileau ; Christophe Dejours ; Christophe Demaegdt ; Gilbert Diatkine ; Brigitte Dollé-Monglond ; Jean-Luc Donnet ; Jean-Philippe Dubois ; Haydée Faimberg ; Bernadette Ferrero-Madignier ; Mireille Fognini ; Isabelle Gernet ; Jean H. Guégan ; Jean-Michel Hirt ; Daniel Irago ; Claude Janin ; Rosine Jozef-Perelberg; René Kaës ; Laurence Kahn ; Réal Laperrière ;   Françoise Laurent ; Marie-Françoise Laval-Hygonenq ; Marie-Laure Léandri ; Anne Maupas ; Patrick Merot ; Nicole Minazio ; Lucette Nobs ; Michel Ody ; Nicole Oury ; Vincent Pélissier ; Michael Parsons ; Virginia Picchi; Jacques Press ; Aleth Prudent-Bayle ; Rachel Rosenblum ; Évelyne Sechaud ; Marie Sirjacq ;Gérard Szwec ; Diana Tabaco ; Dominique Tabone Weil ;Jean-Yves Tamet ; Olivia Todisco ; Joseph Torrente ; Claire Tremoulet ; Michel Villand ; Felipe Votadoro.

 

 

 

 

Sigmund Freud "Que sais-je ?"

Sigmunf Freud "Que sais-je?"

Presses Universitaires de France PUF, 2015

Jean-Michel Quinodoz

Jean-Michel Quinodoz vient de signer le dernier livre de la collection Que sais-je ? intitulé Sigmund Freud. Dans ce petit livre, l’auteur nous présente dans toute leur fraîcheur et leur originalité les notions-clés découvertes par Freud.

A propos de ce livre le Journal LIBERATION a écrit : « N'était la qualification internationale de l'auteur en la matière, on pourrait se demander ce qu'on peut ajouter au sujet «Freud», labouré depuis des décennies par biographies revisitées, correspondances inédites, interprétations nouvelles... On trouve en fait, dans ce petit livre, l'essentiel d'une pensée révolutionnaire qui n'a rien perdu de sa portée. L'auteur présente avec clarté, simplicité, de manière chronologique et d'une plume légère, les notions clés découvertes par Freud. Tout un chacun peut tirer plaisir de cette lecture, du lycéen au psychanalyste, en passant par le curieux qui voudrait se faire une idée des controverses actuelles sur la psychanalyse. Un simple coup d'ceil sur la table des matières: remarquable de clarté, elle signe ce petit chef-d'oeuvre. »

 

La jeune fille et le psychanalyste

Ce livre veut témoigner de l’expérience du transfert dans des cures d’adolescentes et de jeunes femmes : il ne s’agit pas cependant de considérer que ces traitements psychiques exigent des « aménagements » obligatoires et spécifiques. La méthode analytique demeure dès lors que l’analyste s’engage dans une écoute singulière, dès lors qu’il reconnaît sa propre prise dans le transfert : cela veut dire que chaque cure – et les psychothérapies d’adolescents relèvent de ce que Pierre Fédida appelait « les cures compliquées – mobilise des mouvements individuels parfois familiers, parfois inconnus, bizarres ou étranges qui ont pourtant en commun de créer une forme d’intimité entre les deux partenaires absolument requise pour, paradoxalement, inscrire l’étrangèreté du transfert.""

Paru en juin 2015 - Etude (broché)DUNOD

 

 

 

Parents d'Ados: Une Crise peut en cacher une autre

Nino RIZZO

Être parent d'un adolescent ! Programme ambitieux que la littérature dans sa grande injustice a tout simplement oublié. C'est pourquoi cet ouvrage aCouverture Parents d'ados: Une crise peut en cacher une autre pour originalité de se focaliser sur les personnages les moins médiatiques de la saga familiale: les parents. Car à la crise bien identifiée d'un adolescent coïncide souvent celle de sa mère, de son père ou des deux qui se retrouvent, eux, dans le "milieu de leur vie".
Au moment où leur enfant entre, avec plus ou moins de facilité, dans la vraie vie, les parents ne peuvent que se retourner sur la leur, tendis que se profile, au bout d'un chemin pourtant loin d'être entièrement parcouru, le déclin. Une autre crise existentielle peut alors apparaître, miroir de la crise d'adolescent : celle d'une ou d'un adulte qui revient sur sa propre histoire, mais aussi sur des rêves oubliés au refoulées qu'il est, peut-être, encore temps de réaliser.

À travers l'analyse de plusieurs cas cliniques et de sa propre expérience d'homme et de père, Nino Rizzo, psychologue–psychothérapeute FSP et psychanalyste SSPsa à Genève, montre que la bonne résolution d'une crise ne va pas sans la bonne résolution de l'autre.

"Médecins, praticiens, psychothérapeutes, soignants, travailleurs sociaux, étudiants, parents bien sûr et adolescents pourront tirer un grand profit de cette lecture et y trouvez des clés de compréhension ainsi qu'une source d'espoir".

Extrait de la préface de François Ladame 

 

Des psychanalystes en pédopsychiatrie

Des psychanalystes en pédopsychatrie

Sous la direction de Bertrand Cramer, Stephan Eliez et Benvenuto Solca.

Puf, 2010

Aujourd'hui plus que centenaire, la pratique psychanalytique évolue dans un monde radicalement différent de celui de sa naissance.  Si la cure classique reste la référence du travail pratiqué par le psychanalyste, la psychanalyse, et avec elle la psychanalyse d'enfants, n'a cessé de produire des cadres et des modalités cliniques différents, cherchant à ajuster ses réponses aux besoins des patients.
Dans le souci de préserver cet ancrage tout en suscitant une réflexion approfondie autour d'une application contemporaine de la métapsychologie, des psychanalystes qui contribuent activement au renouveau de la pensée psychanalytique, partagent dans ce livre leurs réflexions et leurs expériences cliniques aux marges du cadre classique de la cure.
Un ouvrage collectif où de grands auteurs s'interrogent sur la façon dont la psychanalyse d'enfants a modifié la théorie et la clinique psychanalytiques.

Auteurs:  B. Cramer, F. Palacio Espasa, B. Golse, R. Roussillon, L. Danon-Boileau, D. Ribas, J. Hochmann, B. Solca, F. Ansermet.

 

 

Didier Anzieu:  le Moi-peau et la psychanalyse des limites

Des psychanalystes en pédopsychatrie

Sous la direction de Catherine Chabert, Dominique Cupa, René Kaës et René Roussillon.

Eres, 2007.

En inventant il y a plus de trente ans la métaphore du Moi-peau, Didier Anzieu a instauré la question des limites au centre de la psychanalyse, sur la base d'une entité mixte psychique et corporelle, dont la clinique vérifie la puissance.  Il a éprouvé cette notion dans des dispositifs exploratoires aux limites des pratiques centrales de la psychanalyse, et il n'a pu le faire que suffisamment assuré dans ses propres enveloppes psychiques, suffisamment travaillé par ses failles.  
A l'occasion du 20ème anniversaire de la parution de son livre Le Moi-peau, les différents auteurs de cet ouvrage rendent hommage à la créativité de Didier Anzieu et la confrontent à leurs propres élaborations cliniques et théoriques:  une mise à l'épreuve de Moi-peau dans le contexte psychanalytique actuel.

Auteurs:  R. Kaës, E. Séchaud, C. Chabert, D. Widlöcher, R. Roussillon, B. Golse, D. Cupa, A. Green, M. Emmanuelli, C. Anzieu-Premmereur.

 

 

La recherche clinique en psychopathologie

La recherche clinique

Sous la direction d'Odile Bourguignon et Monique Bydlowski

Puf, 2006

Ce livre propose un aperçu des bases théoriques qui fondent la recherche clinique et des démarches méthodologiques diverses qui la rendent possible.  Il rassemble des textes de spécialistes engagés dans ces domaines.
Quelques études originales sont données en exemple ainsi qu'une réflexion éthique sur les limites de la démarche de recherche dans le champ du psychisme humain.  La recherche clinique y est souvent la seule possible et la seule pertinente;  d'où l'intérêt de montrer les problèmes spécifiques qu'elle soulève, marquer ses frontières et lui appliquer l'indispensable exigence critique.
La recherche clinique est étrangère au dogmatisme théorique ou à la monomanie technique.  Ceux-ci ne sont pas conformes à l'éthique du chercheur qui, par définition, est curieux et cultive un esprit subversif à l'égard du savoir établi.

Auteurs:  Odile Bourguignon, Monique Bydlowski, D. Wildlöcher, R. Humery, C. Chabert, N. Jeammet, J.-L. Pedinielli, R. Perron, S. Lebovici, F. Grunberg, G. Lavoie, E. Stip, A. Morabia, G. Appel, M. David, G.E. Vaillant, D. Candilis-Huisman, E. Birot, M.-F. Boizou, D. Stern

 

La destinée des bébés peut-elle changer?

Etudes cliniques longitudinales du bébé à l'adulte.

La destinée des bébés

Dora Knauer, Francisco Palacio Espasa

Puf, 2010

Comment évoluent les difficultés précoces du développement psychologique et affectif des bébés et des jeunes enfants?  Comment les traiter au mieux pour changer leur destinée, qui pourrait hypothéquer leur avenir cognitif et le développement de leur personnalité?  Une approche psychothérapeutique et psycho-éducative intégrée a offert à ces enfants l'opportunité et l'épanouissement de leurs potentialités.  Grâce à un suivi longitudinal sur le long terme, nous avons assisté au déploiement de leurs capacités évolutives et à la force de leur affirmation personnelle à l'âge adulte.  Ainsi, nous avons découvert comment chaque sujet se construit comme un seul individu, avec les caractéristiques de sa personnalité qui lui sont propres et uniques.

 

 

Rives et dérives du contre-transfert

Rives et dérives

Paul Denis

Puf, 2010

Le contre-transfert, d'abord compris comme attachement amoureux de l'analyste à son patient, et obstacle au déroulement de la cure psychanalytique, est vu aujourd'hui comme un phénomène beaucoup plus large, qui conditionne tout le processus analytique.  Les mouvements conscients et inconscients qui se déroulent dans l'esprit de l'analyste impliquent non seulement la réédition de tensions qui celui-ci a connues dans son histoire et dans sa propre analyse, mais aussi la formation qu'il a reçue, ses théories et idéaux, et les aléas de son existence- l'approche de la mort par exemple.
La question du contre-transfert constitue un point de rupture entre écoles psychanalytiques, certaines, héritières de Lacan, le niant, d'autres en exigeant le dévoilement.  Après avoir parcouru l'évolution de la notion de contre-transfert depuis son surgissement, l'auteur aborde différents aspects particulièrement critiques de ce phénomène.

 

Le tourment adolescent, tome 2: divergences et confluences

Le tourment adolescent

Sous la direction de Philippe Givre et Anne Tassel.

Puf, 2010

Le premier tome du Tourment adolescent revisitait les toutes premières conceptualisations de la puberté et de l’adolescence. L’intention avouée de ce second tome est de rendre compte des apports majeurs d’analystes de la deuxième ou troisième génération qui, pour certains comme A. Freud, P. Blos, P. Mâle, M. Laufer et E. Kestemberg, auront ouvertement revendiqué une implication dans ce champ de la psychanalyse de l’adolescent, alors que d’autres auteurs comme D. W. Winnicott ou J. Lacan n’auront abordé l’adolescence que de façon plus connexe ou tangentielle. La modernité conceptuelle et les aspects novateurs de la pensée clinique de ces auteurs trouve à s’illustrer à travers la mise en relief de notions comme celles de « primitivisation régressive » ou de « langage d’action » chez P. Blos, de « séduction » ou de « morosité » chez P. Mâle, de « fantasme masturbatoire central » ou de « corps comme objet interne » chez les Laufer, de dialectique « identité/identification » ou de « relation fétichique à l’objet » chez Kestemberg, de « pot au noir » ou de « dissociation des éléments féminin et masculin » chez Winnicott, d’« événement pubertaire » et de « complexe d’intrusion fraternel » chez Lacan, chacune de ces propositions conceptuelles participant au maillage progressif d’une théorisation psychanalytique des processus adolescents.

Auteurs:  P. Givre, F. Houssier, N. Zilkha, F. Ladame, P. Gutton, P. Jeammet, A. Tassel


Devenir parent, naître humain

Devenir parent

Sylvain Missonnier

Puf, 2009

Depuis le baby-boom, la psychanalyse du premier âge explore la créativité et la vulnérabilité des liens postnatals entre parents et nourrisson. Forte de cet héritage, il est temps maintenant qu’elle accueille « l’enfant virtuel » anténatal du troisième millénaire : sa majesté le bébé a vécu, vive le fœtus-savant ! 
Ce fœtus, « personne potentielle » mais « patient » à part entière du diagnostic anténatal, plonge parents et soignants dans une inquiétante étrangeté, tour à tour séductrice ou effrayante mais toujours fascinante et nostalgique. 
Ce contexte de mutation anthropologique majeure est pour le psychanalyste une véritable corne d’abondance clinique et éthique ! 
Confronté aux avatars de l’épigenèse entre nidification parentale et nidation fœtale, l’esquisse d’une véritable embryologie de l’intersubjectivité se dessine devant lui et lui donne l’occasion d’engager le débat des traces énigmatiques de la préhistoire liquidienne de la pulsion et de la relation d’objet. La consultation thérapeutique anténatale lui offre la possibilité d’accueillir les versions aliénantes de ces empreintes primitives qui s’inscrivent en temps réel dans le corps de l’embryon puis du fœtus et, après-coup, demeurent dans la partition biopsychique des humains.


La dette de vie:  itinéraire psychanalytique de la maternité

La dette de vie

Monique Bydlowski

Puf, 2008

Cet ouvrage rassemble des chapitres élaborés au cours des années de recherche clinique et de réflexion psychanalytique dans le milieu médical moderne de la gynécologie et de l’obstétrique.
À l’opposé de l’idéologie actuelle de maîtrise, la transmission de la vie ne serait-elle pas sous l’action incontrôlée de l’inconscient des futurs parents ? L’ouvrage décrit ainsi les représentations psychiques parentales, les désirs inconscients accompagnant la grossesse et le lien de continuité qui s’établit avec l’enfant nouveau-né. Ensuite sont abordées les questions psychologiques que pose l’infertilité. En matière de filiation humaine, une dette de vie inconsciente n’enchaîne-t-elle pas les sujets à leurs parents, à leurs ascendants ? La reconnaissance de cette dette d’existence serait alors une des conditions de l’aptitude à transmettre la vie.

 

Maternités traumatiques

Auteurs:  J. André, F. Ansermet, L. Aupetit, D. Candilis-Huisman, M. Flis-Trèves, A. Konichekis, B. Pierrehumbert, C. Vanier.

Puf, 2010

Maternités traumatiquesQuand on relit aujourd’hui ce que Freud ou Rank pouvaient dire du trauma de la naissance, on ne peut qu’être frappé par la « présence » d’une même Absente : l’angoisse de la naissance, le trauma de cette expérience, ne sont envisagés que du seul point de vue de l’enfant. Pas un mot sur la mère, celle qui accouche, ni sur ce qu’elle éprouve rien sur ce qui éventuellement transite de l’un à l’autre des deux protagonistes de la scène, rien sur cette première expérience intersubjective. Comment l’angoisse de l’enfant pourrait-elle être indépendante de celle qui le porte et l’expulse ?
Des forceps à la césarienne, en passant par l’avortement thérapeutique, la mort in utero, la naissance prématurée ou simplement la violence d’un travail qui se passe « naturellement », les traumas associés à la grossesse, à l’accouchement et aux premiers moments de la maternité sont légion. Ce livre explore quelques-unes de ces figures de la maternité traumatique.

 

La construction du sens

Jacques Press

La construction du sens

Puf, 2010

L’expérience analytique est d’abord une expérience de l’humain. Rendre celle-ci tolérable, transformer l’économique en figurable, passe, pour le couple analytique, par la construction d’un sens, toujours fragile et incertain, qui donne forme à la vie pulsionnelle émergeant à travers les aléas de la rencontre avec l’objet et se heurtant à son imprévisibilité. Passe aussi et souvent d’abord par la construction d’une forme qui permette à l’aventure analytique d’acquérir une valeur de vérité. Tel est l’enjeu pour notre pratique.
L’enjeu théorique n’est pas moindre. De Freud à Ferenczi, de Winnicott et Bion aux fondateurs de l’École Psychosomatique de Paris, il s’agit, dépassant les clivages, de dégager les fondements des constructions de chacun, de les faire travailler pour construire à notre tour les éléments d’une théorie psychanalytique et psychosomatique vivante. 
Le troisième enjeu est transdisciplinaire : bousculer les frontières et ressortir enrichis dans notre fonctionnement d’analystes par le sens que d’autres ont construit dans le champ des sciences humaines.


La naissance de l'objet

La naissance de l'objet

Bernard Golse et René Roussillon

Puf, 2010

Ce livre s’attache à creuser l’une des problématiques cliniques au cœur des explorations de la clinique contemporaine marquée par la question de la différenciation primaire moi/objet. Cette question est au centre de l’interrogation clinique des cures dans lesquelles les formes de la souffrance narcissique-identitaire sont au premier plan. Mais elle est aussi au cœur de la clinique du premier âge, celle des bébés.
Les interrogations et constats issus de ces deux types de clinique se recoupent-ils ? ou s’agit-il de deux mondes tellement éloignés l’un de l’autre qu’ils ne peuvent se rencontrer ?
L’originalité de ce livre résulte du dialogue amorcé autour de cette question entre un psychanalyste spécialisé dans la clinique du bébé et un psychanalyste qui s’est attaché de longue date à la clinique des souffrances narcissiques telle qu’elle se rencontre chez l’adolescent et l’adulte.

 

Les Énigmes du plaisir

Les Enigmes du plaisir

François Ansermet et Pierre Magistretti

Odile Jacob, 2010

Pourquoi l’addiction, l’envie de détruire ? Pourquoi l’ennui, pourquoi la dépression ?
Alors que nous recherchons le bonheur, c’est très souvent le contraire que nous produisons. Est-ce parce que des forces psychiques inconscientes nous poussent à agir exactement à l’opposé de ce que nous voulons, à aller vers ce que Freud désignait comme l’au-delà du principe de plaisir ? Peut-on identifier dans le cerveau des mécanismes neurobiologiques spécifiques nous permettant d’expliquer cette tendance chez l’homme ? En somme, avons-nous, en nous, la capacité d’aller vers le plaisir et le bonheur, ou bien cela nous échappe-t-il totalement ?
Pour la première fois, un psychanalyste et un neurobiologiste se sont réunis pour nous aider à comprendre le mécanisme du plaisir et du déplaisir.


L'autre moi-même

Antonio Damasio

L'autre moi-même

Odile Jacob 2010


D'où vient que nous soyons des êtres conscients, éprouvant toujours, dès que nous ouvrons les yeux et quoi que nous fassions, le sentiment inébranlable d'être toujours les mêmes ? Et quels sont, au tréfonds de nos cellules, les mécanismes qui permettent l'émergence de ce qu'il y a de plus humain en nous, nos sentiments, nos pensées, nos créations ?

Antonio Damasio, l'un des spécialistes des neurosciences les plus importants et les plus originaux, lève ici le voile sur la fabrique de la conscience. Au sein du cerveau, bien sûr, et qui plus est dans ses parties les plus profondes, si intimement liées au corps et à la régulation de la vie biologique.

Non, la conscience et le soi ne sont pas une « chose », une « substance », une « entité » en nous, comme on l'a longtemps postulé. Bien au contraire, ils forment un ensemble dynamique de processus nés petit à petit au fil de l'évolution biologique. Pour autant, les « naturaliser » ainsi, est-ce rabaisser l'homme ? Sûrement pas, pour Antonio Damasio, tant on peut s'émerveiller de la mécanique rendant possible la symphonie dont, à chaque instant de notre vie, nous sommes le chef d'orchestre.

 

Les modes d'organisation du transfert

Jean-Michel Porret

Les modes d'organisation du transfert

L'Harmattan 2011

Après la disparition de Freud, l’application de la cure analytique (sur le divan ou en face à face) aux patients qui présentent des structures non névrotiques a permis de précieuses avancées dans la connaissance des diverses perturbations qui affectent le fonctionnement du psychisme humain. Du même coup, elle a conduit à porter un autre regard sur cette résistance et ce ressort essentiel de la cure qu’est le transfert et, par conséquent, sur son complément indissociable, le contre-transfert. D’où le constat que les transferts effectués par les structures non névrotiques s’écartent des transferts déployés par les structures névrotiques à la fois quant à leurs conditions d’installation, leurs modes d’organisation et leurs répercussions sur le contre-transfert.Dans cet ouvrage, Jean-Michel Porret poursuit l’objectif d’en donner une vue comparative en s’appuyant sur les écrits de Freud et sur les travaux de ses épigones qui ont le plus marqué l’histoire du mouvement psychanalytique post-freudien. Un tel projet passe inévitablement par une réflexion sur le cadre analytique classique et sur les aménagements qui doivent lui être apportés selon les circonstances. Pour terminer et dans l’optique de confirmer qu’un travail analytique peut réellement être accompli avec les patients non névrosés, l’auteur prend soin d’en décrire les caractéristiques en opposition avec celles qui sont propres au travail analytique qui a lieu avec les analysants névrosés.

 

 

L'empathie psychanalytique

Stefano Bolognini

Eres, 2006

Bolognini-couverture

Traduit de l'italien par Coline Rocheman
Préface de François Sacco


« J’ai cherché à explorer le concept d’empathie, et non pas à en exagérer l’importance ni à le promouvoir ; j’ai cherché à comprendre ce qu’entendent par empathie les différents auteurs, puis à proposer d’autres développements sur le sujet. J’ai surtout cherché à démythifier l’acception facile et approximative à laquelle ce terme est communément assimilé : le halo simplificateur, débonnaire, doucereux et confus qui semble le connoter auprès d’une partie de notre culture, parfois encline à le confondre avec l’atmosphère paisible et sirupeuse du ‘maternage’ sur ordonnance, là où au contraire une empathie authentique demande avant tout, comme nous le verrons, la séparation et la différenciation, l’attention et la capacité de maintenir une pensée théorique opérationnelle. En bref, la capacité de savoir donner un nom aux choses dans de bonnes conditions de contact avec elles : je pense que ceci a intrinsèquement à voir avec la psychanalyse. » SB