Prochaines conférences

••••••••••••• GENEVE •••••••••••••

Les lieux et détails non précisés des conférences seront communiqués en cours de cycle

  

CYCLE DE CONFERENCES DU CPRS : L'INFANTILE, LE SEXUEL ET
LEURS DESTINS

 
Samedi 8 juin 2019 à 11h00
Uni Mail, salle MR060
Conférence de Renatat SGIER
Discutant : Peter MEHL
Thème: "Le droit aux mensonges"




.....................LAUSANNE..............

Les lieux et détails non précisés des conférences seront communiqués en cours de cycle


 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

FORMATIONS ACCESSIBLES


Interroger la clinique avec un psychanalyste 

 

 Modules de formation à la psychothérapie psychanalytique 
 
Informations


Au fil des mois

Vue sur mer

Vue sur mer

Gabriel a trois maisons et passe sans cesse de l’une à l’autre. Clara fait de sa chambre un camp retranché dont elle exclut violemment ses parents. Ramesh a sans cesse déménagé, et pourtant, la chaleur du foyer lui est partout garantie. Lola est la gardienne de la maison natale ; la quitter, ce serait se perdre de vue. Ariane n’est de nulle part, elle ne parvient jamais à se sentir chez elle où que ce soit.
Qu’est-ce qu’une maison, un pays natal, un lieu d’origine ? Pourquoi et comment y est-on attaché, et aussi, pourquoi faut-il s’en détacher ? S’il existe un fondement instinctuel dans le rapport au lieu, repéré chez les animaux sous le terme de territorialité, la signification psychique du lieu excède chez l’être humain cette dimension. Habiter est une notion consubstantielle au lieu ; cette fonction a une histoire qui est celle des premières amours. Pour qu’un lieu se constitue, l’imaginaire et le symbolique doivent se rencontrer en un point énigmatique au sein duquel le rapport au corps propre est capital. La maison natale est un centre, mais l’enfant devenu adolescent est amené à quitter les hauts lieux de son enfance pour inventer sa propre cartographie.

Auteur : Isée Bernateau

 

 




Florence Guignard

Avant-propos par Sparta Castoriadis & Fanny Cohen Herlem

 Couverture Quelle psychanalyse pour le XXIe siècle ? de Florence Guignard

 

Préface d’Anna Ferruta

Psychologue clinicienne, psychanalyste et chercheur, Florence Guignard questionne, au fil de cet ouvrage comprenant deux tomes, la validité des paramètres psychanalytiques pour aborder les formes actuelles de la souffrance psychique. Plus d’un siècle après la parution des Trois Essais sur la théorie sexuelle, le statut et le mode de fonctionnement de la sexualité infantile dans le développement psychique humain et dans sa psychopathologie ne sont pas à l’évidence les mêmes qu’en 1905.
Ainsi, selon l’auteur, la théorie psychanalytique ne devrait pas être considérée comme un roc inamovible, mais plutôt comme un ensemble de modèles, dont il importe de remettre en question et de requalifier sans cesse les configurations conceptuelles.
Ce premier tome se donne pour tâche de revoir et d’analyser plusieurs concepts majeurs de la métapsychologie, non seulement à l’aune des avancées de la méthode et des modifications de la technique, mais aussi à la lumière des changements anthropologiques et sociologiques survenus depuis la naissance de la discipline.
Une telle recherche, profitable au clinicien d’aujourd’hui, se poursuivra dans le second tome par l’étude critique des configurations des transferts, du trauma et des identifications.