Au fil des mois

 

 

Que s'est-il donc passé pour que les engagements émancipateurs d'autrefois, les luttes anticoloniales et féministes notamment, opèrent un tel repli sur soi ?Le phénomène d'"assignation identitaire" monte en puissance depuis une vingtaine d'années, au point d'impliquer la société toute entière. Mais parallèlement, la notion d'identité nationale a fait retour dans le discours des polémistes de l'extrême-droite française, habités par la terreur du "grand remplacement" de soi par une altérité diabolisée : le migrant, le musulman, mai 68 etc.. Ce discours valorise ce que les identitaires de l'autre bord récusent : l'identité blanche, masculine, virile, colonialiste, occidentales. Identité contre identité, donc. Un point commun entre toutes ces dérives : l'essentialisation de la différence et de l'universel, Élisabeth Roudinesco propose, en conclusion, quelques pistes pour échapper à cet enfer.

 

 

 

 

 

 




GENÈVE 

Programme scientifique du Centre de Psychanalyse Raymond de Saussure de Genève 

Programme 2021 sur le lien

 

 

 

 

 
LAUSANNE
  

Programme scientifique du Centre de Psychanalyse de Lausanne